<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=2467429166895094&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Blog immobilier

Nos articles abordant l'actualité immobilière dédiée aux vendeurs et acquéreurs

5 conseils pour mettre sa maison en location saisonnière

Posted by Stéphane on 4 sept. 2020 10:56:58

C’est les vacances et pour profiter de ces moments et faire quelques profits, vous avez choisi de mettre votre petite maison au bord du lac en location. Force est de constater que les locataires sont de nos jours exigeants, d’autant plus que les propriétaires font face à une concurrence rude. Mais lorsque l’on sait s’y prendre pour louer sa maison le temps d’une saison, vous éviterez de perdre du temps et de l’argent sur des choses futiles. Pour une location saisonnière réussie, quelques astuces doivent être appliquées. Les voici.

Location nue ou location meublée ?

Cette question vous trottine surement la tête : louer sa maison nue ou meublée. Pour répondre à cette question, vous devez d’abord analyser le type de client auquel vous avez à faire, ainsi que la situation de votre logement. Prenez la peine d’étudier si les environs regorgent surtout de touristes, mais voyez aussi si ces touristes sont de passage pour à peu près combien de temps. Vos clients sont-ils du type nomade ou sédentaire ? 

Si vos clients sont aux environs que pour une courte durée, le mieux est d’opter pour une location meublée. Vous aurez ainsi l’avantage d’imposer des loyers plus élevés, d’autant plus qu’à l’expiration du contrat de location, vous ne serez pas exposés à des risques de loyers impayés. 
Si votre bien réside dans une région aux alentours d’un campus, c’est-à-dire prompt à attirer des étudiants, ou encore des touristes qui s’installent plus longtemps, vous pouvez alors choisir la location vide. Le locataire doit alors se procurer lui-même des meubles tout en bénéficiant des avantages de la location, qui lui sont d’ailleurs plus favorables. 

Téléchargez gratuitement le guide du vendeur !

La location entre particuliers ou la location par le biais d’un professionnel

Pour éviter les désagréments et s’assurer d’une location dans les meilleures conditions, les particuliers optent pour les agents immobiliers. D’autres décident de prendre eux-mêmes en main et se consacrent pleinement à la location saisonnière de leur maison. Toutes deux, peuvent présenter avantages et inconvénients. 

Ainsi, lorsque vous choisissez de faire appel à un agent immobilier, vous n’avez qu’à payer sa commission pour vous soustraire des formalités afférentes à la location saisonnière. L’inconvénient est bien évidemment la commission qu’il retirera sur les loyers de votre logement. En agissant pour votre compte, vous aurez la possibilité de vous attribuer la totalité de vos loyers, mais d’avoir la charge d’organiser les visites, de rechercher des locataires qui ne sont toutefois tâche aisée !

La détermination du loyer de votre maison

Mettre sa maison en location saisonnière revient aussi à déterminer le montant du prix de la location. Pour ainsi faire, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs comme : la surface habitable, la situation géographique, l’équipement dont il est orné. Il est évident qu’une maison meublée revient plus cher qu’une maison louée nue.

Dans la fixation de votre loyer, vous devez vous faire une idée des tarifs pratiqués pour le même type de bien dans votre quartier ou dans votre région. Il vous faudra donc réunir le maximum de renseignement afin d’être en adéquation avec les offres aux alentours. 

Avec une résidence secondaire que vous désirez mettre en location durant une saison, vous pouvez vous organiser et anticiper vos actions pour faire plus de profits. Essayez autant que possible de proposer la location durant les bonnes périodes : pendant les vacances d’été, en juillet et en août. Mais cela va aussi dépendre de la situation géographique de votre bien : si votre maison se trouve dans la montagne, vous pouvez la louer en hiver et en été. Dans les cotes méditerranéennes, faites en sorte de libérer votre logement pendant les vacances scolaires, et même jusqu’en février. 

Estimation en ligne

Les étapes pour mettre sa maison en location saisonnière

Pour mettre sa maison en location saisonnière, vous devez d’abord sonder le marché, quitte à l’apprivoiser. C’est ainsi que vous serez en mesure de connaitre précisément votre cible : les étudiants ? Les hommes d’affaires ? 

En connaissant vos cibles, vous parviendrez à préparer votre maison de manière à ce que vos clients puissent les apprécier. La location saisonnière est concurrentielle. Sachez vous mettre en avant par rapport à un autre propriétaire qui veut mettre sa maison en location saisonnière. Assurez-vous de choisir dans tous les cas d'un style moderne, de surcharger votre maison, de choisir des couleurs sobres, d’installer des meubles pratiques et robustes.

Une fois que vous avez convenablement aménagé votre maison, vous pouvez rédiger vos annonces. Pour bien commencer, nous vous conseillons les sites d’annonces, car ils vous donnent plus de visibilité.

Une fois que vous avez trouvé le locataire que vous attendiez, vous allez enfin signer votre contrat de location saisonnière. Les désagréments liés à cet effet peuvent être évités si vous prévoyez dans votre acte de vente un dépôt de garantie et procédez à un état des lieux avant l’entrée en location. 

Recevez les actualités

Articles populaires

Articles par sujets